Emmaüs dans le monde

Agir et interpeller

Créé en 1971 par l’abbé Pierre, Emmaüs International compte 350 associations membres dans 37 pays d’Afrique, Amérique, Asie et Europe. Ces organisations mettent en œuvre localement des activités économiques avec les plus exclus pour l’accès aux droits fondamentaux de chacun, et démontrent par des actions collectives qu’il existe des alternatives crédibles aux situations d’injustice.

L’action politique d’Emmaüs à l’international

Dès sa naissance, l’ambition d’Emmaüs est celle de l’interpellation politique, par « l’éveil des consciences et le partage des luttes (…) jusqu’à la destruction des causes de chaque misère » (Manifeste universel d’Emmaüs, 1969).

Au fur et à mesure de la construction du Mouvement, Emmaüs international s’est appuyé sur les expériences de terrain de ses association membres pour construire des alternatives collectives, et porter une parole politique auprès des décideurs et des institutions internationales.

Depuis 2012, Emmaüs International porte ces engagements collectifs autour de 6 axes prioritaires :

droit à l’eau,santé,éducation,finance éthique,traite des personnes,migrations internationales.

Les plus exclus inventent des alternatives, revendiquées ensuite à l’échelle mondiale.

Organiser les solidarités

Une des missions principales d’Emmaüs International est d’organiser la solidarité entre ses organisations, en mutualisant les ressources.

Tous les ans, chaque association membre d’Emmaüs International organise une vente de solidarité pour financer les programmes de solidarité coordonnés par Emmaüs International.

Ces ressources financent d’abord des projets de solidarité locale présentés par des associations membres, afin de leur permettre de renforcer leurs capacités d’action.

Elles permettent également de financer l’envoi de conteneurs de matériel de groupes européens vers des groupes d’Afrique et d’Amérique du Sud. Enfin, un fonds spécial permet de venir en aide aux associations membres qui connaissent une situation d’urgence (accident, catastrophe naturelle, etc.).

qsrqfgqdgqfgdfg