La branche Economie solidaire et Insertion

Des contrats adaptés aux besoins des personnes

Dans ses structures d’insertion, le Mouvement Emmaüs propose des contrats aux personnes les plus éloignées du marché du travail. Emmaüs est ainsi un acteur incontournable de l’économie sociale et solidaire.

Afin de mieux répondre aux formes de pauvreté liées au chômage, le Mouvement Emmaüs a développé des structures d’insertion par l’activité économique. La diversité des dispositifs mis en œuvre doit permettre de couvrir l’éventail des besoins, très variables, des personnes en situation d’exclusion et éloignées de l’emploi. La base de l’activité économique développée dans les structures d’insertion correspond à la vocation historique d’Emmaüs : la collecte, le tri et le recyclage de produits, plus particulièrement les vêtements et les équipements électriques ou électroniques.

Aujourd’hui le secteur de l’insertion au sein du Mouvement se traduit via trois types de structures : les comités d’amis, les chantiers d’insertion et les entreprises d’insertion. En 2012, ces structures ont ainsi employé plus de 2200 personnes en contrat d’insertion. Ces contrats – emplois à durée déterminée, sous contrat aidé du secteur non marchand (Contrat Accompagnement vers l’Emploi ou Contrat d’Avenir) – sont proposés à des personnes très éloignées de l’emploi et sont assortis d’un accompagnement spécifique et individualisé, pour favoriser leur réinsertion sociale et professionnelle.

Un contrat dans une structure d’insertion, en valorisant la personne et ses réalisations, constitue l’une des premières étapes de son parcours vers la qualification et l’emploi. Il lui offre un accompagnement social et une formation, afin de régler avec elle la plus grande partie des problèmes qui représentent un obstacle pour son accès à l’emploi pérenne.

Les comités d'amis

L’idée que l’économie, au travers d’une activité de récupération, de réemploi et de vente, peut être vecteur de solidarité, anime de nombreuses structures du Mouvement Emmaüs. Effectuant la même activité que les communautés, les comités d’amis sont au nombre de 42.

Portés par des équipes de bénévoles, certains comités d’amis accueillent aujourd’hui des salariés en contrat d’insertion, mais également des personnes devant effectuer des travaux d’intérêt général (TIG).

Les recettes dégagées sont consacrées à des actions de solidarité : aide aux familles, soutien aux associations locales, participation aux projets d’Emmaüs international, etc.

Télécharger la liste des comités d'amis

Les structures d'insertion

Le Mouvement Emmaüs compte 47 structures d’insertion, divisées en deux catégories : les chantiers d’insertion et les entreprises d’insertion.

Ces structures mènent une action d’insertion sociale et professionnelle originale, en s’attachant à employer des personnes en très grande difficultés, les plus éloignées du monde du travail.

Durant leur parcours au sein des structures d’insertion d’Emmaüs, on leur propose un accompagnement global et adapté, qui permet d’aborder un certain nombre de problématiques autres que le professionnel  (logement, santé, budget), et ainsi de favoriser l’intégration future dans des emplois durables.

Télécharger la liste des structures d'insertion